Notre nouvelle contiture : Citron de la Côte d'Azur aux Noisettes du Piémont
Venez la découvrir dans la catégorie " Agrumes "
Bonne journée à tous !

Meilleures ventes

Nos magasins

Nos magasins

Nous vous accueillons du Lundi au Samedi de 10h à 19h

Informations

L'apéro, c'est sacré !

Publié le : 20/07/2022 15:56:39
Catégories : Le Petit Reporter

C'est parti pour les apéros de l'été ! Rien de tel qu'un petit verre et quelques toasts aux couleurs du terroir niçois pour partager un moment convivial…

  

Au Clos de Laure la tradition de l’apéritif, comme le secret de nos recettes, se transmet de génération en génération. Dès que les beaux jours pointent le bout de leur nez (et fort heureusement au bord de notre Méditerranée bien-aimée, ils arrivent tôt !), nous nous retrouvons en famille ou entre amis pour partager de jolis instants sous les éclats de rires et le chant des cigales.

  

D’ailleurs, savez-vous d’où vient le rituel de l'apéritif ? Découvrons ensemble son histoire avant de le déguster !

  

S’il est un rendez-vous que nous ne manquons jamais, c’est bien l’heure de l’apéro ! Lorsque le soleil commence sa descente et que la fraîcheur du soir se fait sentir, hop ! Nous sortons de chez nous pour nous retrouver en bonne compagnie. Autour d’un verre et de quelques produits salés, ce moment précieux de partage apporte détente et plaisir gustatif  après une longue journée de travail (ou pas…). En vacances aussi on sait profiter de l’apéro ! 

  

Mais s’il est si répandu de nos jours, l’apéritif n’a pas toujours été ce rituel tel que nous le connaissons. Le terme “apéritif” désigne la boisson, souvent alcoolisée, servie à cette occasion. La démarche médicinale était “d’ouvrir  l’appétit” pour les personnes en proie à un manque d’appétit. D’ailleurs, le terme apéritif nous vient du latin “apertivus” dérivé de “aperire” qui signifie “ouvrir”. Les Romains préparaient donc déjà un vin blanc doux agrémenter d’épices et d’aromates qui se consommait avant le repas pour stimuler l’appétit. La tradition perdure durant le Moyen-Age avec les vins hypocras. 

  

Par la suite vers 1786, l’Italien Antonio Benedetto Carpano inventa ce que nous connaissons sous le nom de vermouth : un vin blanc sucré dans lequel ont macéré une trentaine d’herbes et d’épices. Cette boisson se popularisa rapidement en Italie, et ensuite à travers toute l’Europe. 

  

Côté français, c’est en 1846 qu’une boisson élaborée afin de lutter contre le paludisme va devenir la première boisson apéritive. En effet, Joseph Dubonnet, chimiste français, crée une mixture à base de vin et de quinine. Il y ajoute des herbes et des épices pour couvrir son fort goût amer. D’abord consommée par les soldats de la Légion étrangère afin de lutter contre les moustiques en Afrique du Nord, puis servie par sa femme à ses amis, la boisson devient alors populaire. 

  

Les boissons tel que le pastis sont plus récentes et ont été inventées à Marseille vers 1915 afin de proposer une alternative à l’interdiction de l’absinthe en France. Le succès fut tel que nous associons aujourd’hui presque automatiquement la Provence au pastis et vice et versa. 

  

Les petites choses à grignoter entourèrent rapidement le verre pris à l’apéritif, et c’est tout naturellement que nous retrouvons dans notre belle région les olives, les amandes grillées, les tartes à l’oignons ou encore les anchois. 

  

Aussi, au Clos de Laure, on aime mettre notre terroir à l’honneur. Alors si vous voulez entendre chanter les cigales du sud, la vraie recette de la Tapenade Noire saura vous séduire. Découvrez également notre Pichade d’oignon à la niçoise ou encore la Bagnetta et la Bagna Cauda. Et pour un brin d’originalité, laissez vous tenter par notre Crémade d’olive noire au Pastis. 

  

Attention l’accent méridional est contagieux !

  

  

  

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)