Meilleures ventes

Nouveaux produits

Nos magasins

Nos magasins

Nous vous accueillons du Lundi au Samedi de 10h à 19h

Informations

La rose dans nos assiettes

Publié le : 19/05/2023 09:34:08
Catégories : Le Petit Reporter

La rose dans nos assiettes

“ Oh, un bouquet de roses…merci c’est trop gentil. Je sais exactement comment les cuisiner ! ”

La rose n’est peut-être pas le premier ingrédient qui nous vient en tête quand on rentre en cuisine. Mais ce n'était pas le cas à l’époque médiévale et à la Renaissance !

Depuis longtemps, et à travers le monde, les roses étaient cueillies de mai à juin pour fabriquer entre autres de l’eau de rose qui entrait dans la composition de nombreux plats.  

Voici un petit aperçu de l'histoire de la rose en cuisine dans différentes régions et pays. Commençons notre voyage par l’Europe…

  

Europe

  

Les Européens utilisaient partout l’eau de rose afin d’aromatiser les plats aussi sucrés que salés. Tourte à l’anguille et aux épinards, tarte à la courge ou tarte au fromage, l’eau de rose trouvait une place de choix dans ces recettes médiévales. Mais aussi directement dans des bouillons accompagnant du veau frit ou encore du poulet rôti.

  

Aujourd'hui, la rose est parfois utilisée dans la cuisine française pour ajouter de la saveur et de la fantaisie aux desserts. N’oublions pas non plus la tradition des pétales de rose cristallisés servis dans une coupe de champagne!

  

Moyen-Orient 

La rose se présente sous toutes ses formes dans la cuisine orientale, où les pétales sont présents frais ou séchés, entiers ou broyés puis ajoutés à des plats mijotés, des soupes et ou bien encore des desserts. 

En Iran par exemple, la rose est aussi bien utilisée pour cuire le riz que pour parfumer des glaces au safran appelées bastani. 

Et puis n’oublions pas non plus les fameux loukoums à la rose que l’on retrouve dans de nombreux pays balkaniques. 

Les Libanais quant à eux adorent la rose sous forme de confit, comme nous le proposons ici au Clos de Laure. 

Mmmm trop bon!


  

Afrique du Nord

   

Au Maghreb le fameux mélange d’épices ras el hanout peut contenir selon certaines familles et certaines traditions des boutons de roses  ! 

Les épices incontournables sont toutefois : la noix de muscade, la cardamome, le curcuma, le poivre noir, la cannelle, la coriandre et le gingembre.

Souvent les recettes de ras et hanout sont bien gardées par les grands-mères qui les transmettent de générations en générations.

Un secret bien parfumé ! A chacun donc de créer le sien. 

Inde

La rose est largement utilisée depuis des siècles en Inde pour aromatiser le riz, les desserts et les boissons. Souvent associée à la cardamome et aux pistaches, la rose se trouve dans plusieurs douceurs, en partant du barfi (confiserie de lait concentré et rose) au falooda (boisson à base de lait et tapioca parfumé à la rose), jusqu’au gulkand (confiture de roses). 

La rose s’infiltre partout, même dans le salé, comme c’est le cas pour le fameux plat byriani à base de riz, viande, œufs et légumes.

Rappelons aussi que la rose tient une place importante dans l’Ayurveda, la médecine indienne traditionnelle. Peut-être que son utilisation en cuisine y est pour quelque chose? 

Et vous?

Maintenant c’est à vous! Confit de roses à tartiner sur des scones ou pour accompagner un fromage de chèvre. Quelques gouttes de sirop dans une coupe de champagne, ou dans un gin tonic…

Quelle sera votre prochaine recette quand vous recevrez un bouquet de roses ? 




Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)