Notre nouvelle contiture : Citron de la Côte d'Azur aux Noisettes du Piémont
Venez la découvrir dans la catégorie " Agrumes "
Bonne journée à tous !

Meilleures ventes

Nos magasins

Nos magasins

Nous vous accueillons du Lundi au Samedi de 10h à 19h

Informations

Les Agrumes de la Côte d'Azur

Publié le : 17/02/2022 11:39:39
Catégories : Le Petit Reporter , Notre Marché

 

 

Si la Fête du citron a débuté le 12 février sur notre belle Côte d’Azur, ce n’est pas une surprise ! En effet, l’hiver est la saison des agrumes !

Doux, acidulés et parfois amères, ces fruits gorgés de soleil surprennent nos papilles, et nous apportent juste ce qu’il faut de vitamines pour passer l’hiver. 

Mais s’ils fleurissent partout dans notre sud natal, connaissez-vous leurs origines ?

Les agrumes sont de la famille des rutacées. Les italiens leur ont donné le nom d’agrume du latin “acrimen”. Ils ont aussi quelques particularités : leur fruit est une baie qu’on appelle aussi hespéride ou agrume. Ils sont en général jaunes ou oranges et leur écorce est consitutée de petites poches remplie d’essence. 

 

Un peu d’histoire :

 

Bons nombres de récits gravitent autour des agrumes, et le plus célèbre d’entre eux est celui du jardin des Hespérides. Selon la légende, un arbre aux fruits d’or fut offert à Zeus et à Héra en cadeau de mariage. Pour garder ce précieux présent, il fut placé dans le jardin des nymphes Hespérides, et gardé par un dragon. La légende raconte que lorsque Héraclès, après avoir volé quelques pommes d’or, entama son voyage de retour en Grèce. Mais lors d'un combat, il en perdit quelques- unes qui se répandirent le long de la Côte d’Azur, créant ainsi la culture des agrumes dans notre région.

Néanmoins, ni les premiers Grecs ni les premiers Romains ne connaissaient les agrumes, et nous pensons que ces célèbres pommes d’or aient été des coings à la peau dorée et au goût de miel une fois cuisinés.

Nous savons aujourd’hui que les oranges viennent de Chine et les ancêtres du citrons du Cachemire au nord de l’Inde, le cédrat notamment. Même si nous pensons que la Haute Antiquité ne connaissait pas les agrumes, il apparaît que les Romains du Ier siècle cultivaient déjà certains citronniers. Des études menées par les scientifiques au XXIème siècles ont montré que le citron est né sur les bords de la mer Méditerranée d’un hybride entre l’orange bigarade et le cédrat, probablement ramené d’Asie par Alexandre le Grand. 

Toutefois, ce n’est qu’autour du IXème et Xème siècle que des Arabes en contact avec ces régions asiatiques introduisent au fur et à mesure les agrumes en Méditerranée. Mais il faudra attendre le retour de Palestine des chevaliers croisés pour voir l’introduction de ces fruits en Europe.

Toutefois, les oranges qui débarquent sur le port de Hyères dans le sud de la France sont amères et donc impropres à la consommation. Les oranges douces, quant à elles, ne seront apportées par les Portugais qu’au XVème siècle.

Dès lors, ces précieux agrumes feront la gloire des cours européennes pour leurs essences odorantes et leur goût acidulé. Ils deviendront ainsi symboles de richesse, si bien que certains monarques comme Eléonore de Castille ou bien Louis XIV auront pour ces arbres fruitiers un attachement tout particulier.

Jusque dans les années 1950, les agrumes et surtout les oranges conservent leur statut de fruits luxueux au point de n’être offerts qu’à la Saint-Nicolas en guise de cadeaux aux enfants.

 

 

Le Citron de Menton :

 

C’est depuis le XVème siècle que le citron de Menton est cultivé. Et c’est au XVIIIème que sa culture est à son apogée. En effet, aux alentours de 1800, près de 80 000 citronniers fleurissent sur les flancs de la ville. Les fruits sont exportés jusqu’en Russie et aident les marins à lutter contre le scorbut. Un Magistrat du citron est même créé. Constitué de 18 personnes, il est chargé de contrôler la cueillette des fruits et leur exportation.

Malheureusement, la première guerre mondiale et  les aléas climatiques comme le gel de 1956 mettent à mal la culture du citron de Menton. Mais grâce à la fête du Citron et le passage en IGP du fruit, la production se poursuit encore aujourd’hui.

 

La fête du Citron de Menton :

 

Tout d’abord en 1875, les hôteliers de la région suggèrent à la municipalité la création d’un carnaval. Ainsi même en hiver, la ville sera animée. Et c’est un franc succès dès son lancement ! Cependant il ressemble beaucoup à son voisin, le carnaval de Nice.

C’est en 1928 qu’un hôtelier organise une exposition de fleurs et d’agrumes dans les jardins de l’Hôtel Riviera. Très inspirée, la municipalité de Menton ajoute à son carnaval un défilé de chariots piqués d’oranges et citrons. En 1934, ce qu’on appelait jusqu’alors carnaval devient officiellement “la Fête du Citron”.

 

Les agrumes aujourd’hui :

 

Aujourd’hui notre rapport à ces fruits a totalement changé : nous côtoyons à nos tables oranges, citrons, pamplemousses, clémentines ou mandarines quasiment en toutes saisons. Les agrumes autrefois images de richesse, sont devenus dans notre quotidien l’une des principales sources de vitamines.

Ici au Clos de Laure, on aime les déguster dans nos confitures artisanales ou bien pour donner une note de fraîcheur à nos crémades d’olives !

Retrouvez nos produits ensoleillés sur notre site internet et dans notre boutique au 10 rue Verdi à Nice.

 

 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)